Travailler votre équilibre ce printemps

 

Bon, à moins que vous ayez passé l’hiver dans le Sud bien au chaud, vous avez vécu, tout comme moi, ce mémorable hiver glacé.

Levez la main ceux et celles qui ont chutés en mettant le pied (ou les deux) sur la glace omniprésente dans nos rues, sur nos trottoirs et stationnements. Je lève ici ma main bien haute!! C’est en sortant de mon auto que mes deux pieds se sont élancés dans le sens opposé de mon corps et c’est à partir de ce moment-là que je mis mes crampons sont devenus mes meilleurs amis.

 

L’équilibre, l’âge et les troubles de santé

Il n’y pas uniquement les mauvaises conditions météorologiques qui nuisent à notre stabilité debout. À partir de 60 ans, la qualité de notre équilibre diminue et cette baisse est d’autant plus marquée chez les femmes. Elle chute drastiquement chez les personnes qui demeurent en résidence. Comme quoi les gestes simples de la vie quotidienne et domestique gardent notre santé bien éveillée.

Mais avec l’âge, certains troubles de santé peuvent s’ajouter,  ce qui mêle un peu les cartes.

  • Problème neurologique
  • Faiblesse musculaire
  • Douleur
  • Vertiges
  • Prise de certains médicaments
  • Trouble de l’oreille interne
  • Hypotension orthostatique

Si votre équilibre se détériore soudainement ou est en déclin constant, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Cela peut être le symptôme d’un ennui de santé sous-jacent.

 

L’évaluation de l’équilibre

Je me souviens que lorsque je travaillais comme thérapeute en réadaptation physique en CHSLD, nous faisions passer un test basé sur l’échelle d’évaluation de l’équilibre de Berg aux résidents. Cette échelle a été développée et publiée pour la première fois en  1989 pour mesurer l’équilibre statique et dynamique chez les adultes  de manière à dépister les risques de chutes. Elle aide ainsi à déterminer si certaines personnes nécessitent une aide à la marche (canne, marchette) et à anticiper les difficultés rencontrées dans leur vie quotidienne.

Ce test comprend 14 épreuves physiques.  En voici quelques exemples :

  • Pieds collés ensemble
  • Appui unipodal
  • Les yeux fermés
  • Ramasser un objet
  • Faire un pivot de 360˚
  • Transfert assis d’une chaise à une autre

Dans mon souvenir, j’avais eu la brillante idée de veiller tard un dimanche soir, alors que j’étais étudiante au cégep, et nous devions pratiquer ces épreuves dans mon cours de neurologie le lundi matin. Je peux vous assurer que je n’ai pas eu un score élevé malgré mes 18 ans.

Alors, je serais surprise de voir à quel point de simples changements dans notre quotidien (fatigue, être pressé ou préoccupé, avoir de nouveaux souliers, de nouvelles lunettes, etc.) peuvent altérer  notre équilibre, surtout chez les personnes plus à risques.

 

Mythe : mauvais équilibre un jour mauvais équilibre toujours

Je me fais un devoir de pratiquer un exercice d’équilibre à la fin de tous mes cours de groupe. Surtout cet hiver. Plusieurs de mes participants se plaignent de ne pas avoir un bon équilibre et semblent jeter la serviette à ce moment fatidique de la leçon. Et pourtant, à raison de deux minutes par cours, durant huit semaines, j’ai vu un progrès notable sur l’ensemble de mes groupes!  Alors oui, l’équilibre ça se travaille et il y a toujours place à l’amélioration peu  importe l’âge. N’attendez pas de chuter et de vous fracturer un membre pour commencer à travailler cet aspect de votre santé.

 

Travailler son équilibre au quotidien et sa force musculaire

Toutes les occasions sont bonnes pour pratiquer votre équilibre. Si deux minutes par semaine font une différence, imaginez deux minutes par jour.

  • Faire une tâche ménagère sur un pied
  • Se brosser les dents sur un pied
  • Tenez-vous debout sur votre lit – à faire avec les enfants ou petits-enfants
  • Enfiler vos souliers sans vous asseoir
  • Faites un trajet d’autobus ou de métro sans tenir la barre

En plus d’un programme d’exercices de renforcement du bas du corps (fessiers, cuisses, mollets, bas du dos et abdominaux) et le port de crampons, vous allez être fin prêts à affronter l’hiver 2019-2020 sur vos deux pieds!