Prévenir les maux de dos avant, pendant et après la grossesse

Il y a un boum de bébés autour de moi. Toutes mes amies semblent s’être passé le mot pour être enceinte en même temps!  Je suis l’amie qui s’informe continuellement auprès d’elles comment se déroule leur grossesse, si des maux de dos les incommodent et leur rappelle que je demeure toujours disponible pour les conseiller au besoin. Déformation professionnelle.

 

Les maux de dos : symptômes de la grossesse

Avant, le milieu médical banalisait les maux de dos comme étant un symptôme  »normal » de la grossesse. Car, selon les statistiques1 :

  • De 46 à 58 % des femmes enceintes souffriraient de douleurs lombaires;
  • Les douleurs lombaires sont considérées comme la complication la plus commune chez les femmes enceintes;
  • Les douleurs lombaires persistent chez 10 % des femmes à la suite de l’accouchement.

Aujourd’hui, par chance, nous sommes bien conscients que les femmes enceintes sont pour la plupart actives professionnellement, en plus de continuer à s’occuper des tâches domestiques et des responsabilités familiales. Elles ne peuvent donc  pas se permettent d’être invalides à cause d’une sciatalgie mal contrôlée.  Beaucoup d’outils et de professionnels peuvent les accompagner pour que ce passage demeure le plus beau de leur vie.

 

Prévenir les douleurs au bas de dos et au nerf sciatique pendant la grossesse

Mais pourquoi les maux de dos et les sciatalgies sont si communs pendant la grossesse? J’ai demandé à mon ami, Dany Bergeron, massothérapeute chez Masso Zen à Granby   (formé, entre autres, pour offrir de massage aux femmes enceintes) comment il expliquait ce phénomène.  »Le début de la grossesse est accompagné d’une hausse de la production de la relaxine.  Celle-ci relâche les muscles pelviens et abdominaux pour favoriser l’ouverture du bassin, faire de la place au bébé et faciliter sa sortie. Elle affecte également les ligaments de la colonne vertébrale, spécifiquement ceux dans le bas du dos. Comme la structure se relâche, les muscles sont surexploités pour maintenir le tout en place. Par conséquent, arrivent les douleurs au bas du dos et des jambes, ainsi que l’irritation du nerf sciatique menant à la sciatalgie. »

 

Massage femme enceinte

C’est pour cette raison qu’il ne faut pas hésiter à offrir un massage d’accompagnement à une femme enceinte, car il aide à prévenir, réduire ou même traiter ces douleurs. Un thérapeute qui si connaît saura offrir un massage ferme sans risque pour la grossesse en utilisant des coussins adaptés ou simplement un oreiller de corps, afin de traiter les  zones les plus sollicitées.

 

 

Après la grossesse

C’est souvent quelques semaines après l’accouchement que le téléphone se met à sonner chez moi. Les nouvelles mamans ont quelques heures d’affilées de sommeil, commencent à penser à elles et réalisent que certains symptômes persistent.

 

Parce que les muscles de l’abdomen et du planché pelvien se sont relâchés, ils ne font malheureusement plus leur travail de gaine abdominale correctement. Si, en plus, une diastase est apparue (la séparation du grand droit de l’abdomen), la stabilisation du dos et du tronc en général est compromise. D’ailleurs, si l’on pense à toutes les nouvelles habitudes de vie et mouvements exigeants pour le corps dont les nouvelles mamans doivent s’accoutumer en une courte période (prendre un bébé, l’allaitement, porter la coquille, donner le bain, etc.),  des maux de cou, d’épaules et de poignets peuvent d’ajouter.

 

C’est là que j’arrive! Un programme d’exercices de tonification des muscles du bassin, du périnée et de l’abdomen, des conseils posturaux, des étirements pour soulager les tensions accumulées vous seront montrés. Cela dans le confort de votre maison et même durant la sieste du tout petit. N’est-ce pas merveilleux!

 

Être accompagnée jusqu’au bout!

Votre date d’accouchement approche? Avez-vous pensez être accompagnées par votre massothérapeute dans ces derniers instants? Car, selon Dany Bergeron, tout bon massage libère des hormones de relaxation. Une fois relâchées, l’endorphine, la dopamine et la sérotonine, ces hormones anxiolytiques, dites du bonheur, font leur travail. Elles améliorent l’humeur, relâchent le système nerveux central et par le fait même aide à réduire le taux de cortisol, l’hormone du stress. Toutes les conditions sont misent en place pour se sentir détendue, concentrée, de meilleure humeur, et ainsi faciliter les processus de l’accouchement. Donc, vous ne savez pas quoi offrir lors d’un prochain shower de bébé? Un massage! (prenez-en un pour vous aussi en même temps).

 

Si vous pouviez prévenir?

Vous êtes prédisposée à des maux de dos et aux sciatalgies et vous planifier une grossesse prochainement? Offrez-vous un forfait avec un massothérapeute qualifié afin d’être accompagnée du début à la fin. Pratiquez dès maintenant des exercices adaptés à votre condition afin de soulager au fur et à mesure tous malaises qui sembleront se pointer le nez. Et, peut-être, feront-ils partie intégrante de votre routine quotidienne avec bébé.

1Oppq.qc.ca