Pâté chinois aux lentilles…pas du tout banal.

Le pâté chinois. Il me semble que tout le monde aime ça, non? En tous les cas, j’ai que de bons souvenirs associés à celui de ma maman. Difficile par contre d’égaler celui de ma mère avec une version végétarienne. Sauf celle-ci!

 

Ingrédients :

  • 1 t. de chapelure de pain*
  • 3 t. de lentilles vertes ou brunes, cuites et égouttées
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive pressée à froid
  • 2 œufs moyens entiers
  • 1 c. à thé de sel mélangé (Herbamare)
  • 2 c. à soupe de moutarde sèche
  • 1\4 t. de poivron rouge haché
  • 1 oignon moyen haché fin
  • 1\3 t. de ketchup**
  • 1 boîte de maïs en crème (284 ml)
  • 2 boîtes de maïs en grains
  • 6-7 grosses pommes de terre cuites et réduites en purée
  • 1\4 t. de boisson de soya non-sucré
  • 1 c. à soupe de beurre (ou margarine ou huile d’olive)
  • 1\2 t. de fromage cheddar râpé
  • Sel mélangé et poivre au goût

 

Préparation :

  1. Mélanger la chapelure avec les lentilles passées grossièrement au robot culinaire. Ajouter l’huile.
  2. Mélanger les œufs, 1 c. à soupe de moutarde sèche, le poivron, l’oignon et le ketchup. Incorporer au mélange de lentilles. Assaisonner.
  3. Placer le mélange dans un plat carré huilé de 20 cm (ou 2, pour faire des pâtés moins épais) et faire cuire 15 minutes au four préchauffé à 350*F.
  4. Mélanger les pommes de terre en purée, la boisson de soya, le beurre, le reste de la moutarde sèche et la moitié du fromage râpé.
  5. Étendre le maïs sur le mélange de lentilles. Ajouter le mélange de pommes de terre et saupoudrer du reste du fromage.
  6. Continuer la cuisson jusqu’à couleur dorée, environ 45 minutes.

 

* Je mets de côté les croûtes de mes pains et les fais sécher à l’air ambiant ou au four. Ensuite, je les passe au mélangeur. De cette façon, j’ai toujours sous la main de la chapelure lorsque les recettes en demandent.

**Dans cette version-ci, j’ai mis des tomates séchées dans l’huile coupées en petit morceaux au lieu du ketchup.

Cette recette demande beaucoup d’ingrédients et la préparation est plus élaborée qu’un pâté chinois traditionnel, surtout si vous faites cuire vos lentilles. Par contre, le rendement en vaut le coup. Il se congèle très bien, préalablement coupé en portions individuelles, afin de réduire le temps de décongélation.

Il est presqu’aussi bon que celui de ma maman. Shutt, ne lui dites pas!