Les Fêtes, les brûlements d’estomac…et la posture?!

La période des Repas NoëlFêtes est souvent synonyme de brûlements d’estomac. Cocktails, repas copieux, excès de bonnes choses et de stress.  Vous avez déjà mal à au ventre juste à y penser… Les problèmes de digestion, tel que le reflux gastrique, la constipation, la digestion lente, les brûlements d’estomac, les ballonnements, sont multifactoriels, et parfois hors de notre contrôle. Par contre, vous pouvez avoir la maitrise sur l’un de ces facteurs : la santé de votre diaphragme.

Qu’est-ce que ça mange en hiver un diaphragme?

Le diaphragme est le muscle principal de la respiration. Il est situé au milieu du tronc qu’il sépare en deux cavités : la cavité thoracique et la cavité abdominale. Plusieurs organes et viscères se trouvent de part et d’autres de celui-ci : le foie, l’estomac, le cœur, les poumons, la rate.  Des segments de ceux-ci (l’aorte, l’œsophage, la veine cave inférieure, certains nerfs) passent à travers le diaphragme par des orifices formés à cette fin.

 

Comment peut-il vous donner mal au ventre?

Lorsque le diaphragme est tendu et contracté, son centre descend et repoussent les viscères de l’abdomen vers le bas, comprimant ainsi nos organes responsables de la digestion. De plus, l’orifice par lequel l’œsophage traverse le diaphragme est en tension et perturbe ses fonctions digestives normales de celui-ci. S’est à ce moment que les reflux gastriques et les brûlements d’estomac s’invitent  à vos soirées. D’autres problèmes de santé peuvent découler d’un diaphragme trop tendu : la diminution de la circulation sanguine, perturbation du rythme cardiaque et respiratoire, douleurs lombaires, tensions musculaires cervicales et dorsales, hernie hiatale, aérophagie, sensation d’oppression, déficits posturaux, etc.

 

Que devez-vous  faire maintenant?

D’abord, vous devez retrouver une respiration normale, profonde, lente et abdominale. La plupart des gens dont le mode de vie est moindrement bousculé, développe avec le temps une respiration superficielle, rapide, restreinte et ils oublient de respirer du ventre. Il vous faut donc pratiquer la respiration abdominale qui consiste à mettre les mains sur le bas ventre et insister pour sentir celles-ci se soulever à l’inspiration et redescendre à l’expiration.

Des techniques d’automassage et d’étirements simples du diaphragme faites quotidiennement (et surtout avant un repas copieux) peuvent vous aider à retrouver la souplesse de votre diaphragme. Aussi, l’application de chaleur locale, à la jonction des côtes et de l’abdomen, avec une bouillote d’eau chaude ou un sac d’avoine chaud, ainsi qu’une huile douce à la lavande vous procurera une détente et un relâchement. Faire de l’activité physique, surtout à l’extérieur, vous permettra de réchauffer vos muscles (dont le diaphragme), d’augmenter votre rythme et amplitude respiratoire, et par le fait même, mieux canaliser votre stress!

 

Sollicitez les services d’un spécialiste en rééducation posturale pour qu’il vous enseigne des exercices de respiration, des étirements et des techniques d’automassage qui vous accompagnement tout au long de votre vie, ou du moins, à chaque fin d’année.

 

Santé à vous tous.