Mal de dos : quelques astuces pour mieux voyager

Avant un voyage, certains planifient méticuleusement leur itinéraire, les activités à faire, les différents hébergements et même quelques restaurants. Mais est-ce que nous planifions suffisamment nos voyages en fonction de la santé de notre dos? J’ai fait des erreurs lors de mon récent voyage qui m’ont occasionné quelques inconforts. Afin de vous éviter de les faire à votre tour, je vous partage des astuces simples à appliquer pour que vous rameniez que des bons souvenirs dans vos bagages.

 

Avant votre départ :

Médication : Si vous prenez de la médication pour des maux de dos chroniques, assurez-vous d’en avoir suffisamment avec vous. Prévoyez-en même une semaine supplémentaire au cas où vous souhaiteriez vous prélasser plus longuement au soleil. Renseignez-vous si vos médicaments sont autorisés dans le pays où vous voyager (codéine par exemple), sinon ayez l’autorisation requise avec vous.

Recevez un soin : Prenez rendez-vous avec votre thérapeute (physiothérapeute, massothérapeute, chiropraticien, etc.) quelques jours avant votre départ afin que vous soyez à votre meilleur. Ne commencez pas un nouveau traitement ou une nouvelle approche. Votre thérapeute vous connait, il saura ce qui est le mieux pour vous.

Apporter votre support lombaire et cervical : Si vous utilisez un support pour votre dos dans l’auto ou dans votre causeuse à la maison, continuez cette excellente habitude en l’apportant avec vous. L’autre option, mettez tout simplement une serviette ou un gilet roulé dans le bas de votre dos.

Et vous savez quoi? J’ai oublié mon appui-tête (et oui, moi qui en conçois depuis des années). Le cou s’en est bien sorti, mais j’étais plutôt gênée de me réveiller la tête reposée sur l’épaule de mon voisin de gauche (et je voyageais seule).

 

Pendant le ou les vols :

Choisir son siège : À mon premier vol, j’étais contente de voir que j’avais le siège près du hublot, jusqu’à ce que je réalise que c’est le pire siège pour le dos! Être près de l’allée centrale nous invite à nous lever plus fréquemment et à nous allonger les jambes plus aisément. Les sièges près des sorties de secours offrent aussi plus d’espace pour les jambes. Certaines compagnies aériennes offrent un meilleur confort que d’autres, et les classes en sont pour beaucoup aussi. Svp, n’épargnez pas sur le confort et la santé de votre dos.

Bouger : Levez-vous à chaque heure pour faire quelques allers-retours dans l’allée centrale en marchant lentement. Prenez les temps de vous étirer. Ayez en main quelques étirements  recommandés préalablement par votre thérapeute. Vous serez surpris de savoir tous les exercices possibles à faire dans un avion.Marcher en avion

Utilisez les escales à bon escient : J’étais fière d’avoir trouvé des vols avec de très courtes escales entre eux. Si courtes que je n’ai même pas eu le temps de faire les exercices dont je souhaitais avant d’être à nouveau assis pendant 5-6 heures. Utilisez vos escales pour vous dégourdir. N’allez pas vous asseoir à nouveau pour siroter un café. Marchez d’un pas rapide et assuré pour activer la circulation sanguine et dénouer les muscles des jambes et du bassin. Trouvez-vous un coin de mur tranquille (il y en a sûrement par trop en évidence) pour faire des ELDOA et autres étirements doux. Même vous allonger sur le dos au sol vous fera un grand bien! Laissez les apparences de côté. De toute façon, il y a peu de chance que vous croiserez à nouveau tous ces voyageurs étrangers.

 

À destination :

Allez marcher : Une fois arrivée à votre hébergement, rafraichissez-vous, enfilez vos souliers de marche et aller découvrir le quartier à pied. Évitez de rester mobile ou de vous asseoir à nouveau. Partez plutôt à la recherche d’un bon restaurant, d’activités à faire, d’une boutique unique ou de beaux paysages.

Routine d’exercices : Vous avez un programme d’exercices à faire à la maison pour vos maux de dos? Ne négligez pas de le faire tout au long de votre voyage. Moi la première, j’ai eu de la difficulté à mettre en pratique cette règle d’or, car j’étais en déplacements à tous les jours et je dormais dans un dortoir dans des Auberges de Jeunesse. Mais dans une chambre d’hôtel standard, il y a suffisamment d’espace pour faire tous vos exercices sans restriction. Prévoyez ce moment à votre agenda, le matin ou le soir, au même titre que les autres activités. Cette séance quotidienne d’exercices vous fera apprécier davantage le reste de votre séjour.

Vous avez des inquiétudes et des questions avant votre départ? N’hésitez pas à demander conseils à votre agence de voyage, elle pourra vous proposez des options et suggestions pour vous accommoder.