Comment tonifier votre dos et atténuer les douleurs au nerf sciatique cet hiver?

Article publié dans le journal Ici-Maintenant décembre 2014 (page 25-26)

Mon père a souffert longtemps des conséquences d’une hernie discale lombaire et de douleurs au nerf sciatique droit. Comme plusieurs, l’hiver était synonyme d’immobilité, d’aggravation des symptômes et il rêvait d’aller se faire chauffer au soleil. Tout changea lorsque je lui ai recommandé quelques activités hivernales simples.

Vous savez quoi? Aujourd’hui, à 65 ans, il est heureux de pouvoir faire du patin régulièrement avec ses petits-enfants, jouer dans la neige… et il arrive même à se relever!

Voici 3 sports hivernaux qui l’ont aidé à tonifier son dos et atténuer ses douleurs au nerf sciatique:

Le ski de fond
Nos activités quotidiennes sollicitent davantage les muscles antérieurs de notre corps (biceps, quadriceps) et de plus, la gravité nous tire vers l’avant. Le ski de fond à l’avantage de renforcer les muscles extenseurs (bas du dos, grands fessiers, triceps). Ce qui nous aide à nous redresser par le fait même.

Combien de fois par jour utilisons-nous seulement un côté de notre corps? Maniement de la souris, manger, appuyer sur la pédale d’embrayage, etc. Les mouvements en alternance et symétriques des bras et des jambes rendent ce sport encore plus attrayant et rééquilibre les muscles deux côtés de notre corps.

Le patinage libre
Le risque de chute encouru freine souvent les gens qui ont souffert de maux de dos à le pratiquer. Pourtant, fait dans un environnement sécuritaire, peu achalandé et à votre rythme, c’est une activité aux multiples bénéfices.

Les muscles responsables de l’équilibre et de notre stabilité se tonifient lors de cet exercice. D’ailleurs, les muscles à l’intérieur et à l’extérieur des cuisses  ainsi que ceux du tronc, aussi appelés les chaînes latérales, nous évitent de perdre pied et de glisser.

De plus, le patin fortifie les muscles profonds des fesses qui sont facilement irritables et fatigables après avoir souffert d’une sciatalgie. Y aller progressivement (15 minutes la première fois) et prévenez une récidive.

Sport hivernauxLa raquette
Il est parfois difficile d’améliorer notre condition cardio-respiratoire et de tonifier en toute sécurité les muscles principaux des jambes lorsque l’on éprouve  des maux de dos. Les mouvements excessifs, rapides et les impacts sont à proscrire.

En revanche, la raquette après une bonne bordée de neige ou fait en montagne, s’aura faire augmenter rapidement votre rythme cardiaque et la température de votre corps. Le poids de la neige accroit l’intensité de l’effort,  tout en vous permettant d’être en contrôle de vos mouvements et cela, sans impact sur vos articulations.

Quelques étirements et le tour est joué!
Vos muscles sont bien réchauffés? Complétez avec une courte séance d’étirements dans le confort de votre maison afin de profiter de tous les bienfaits de votre activité. Comme mon père, vous serez impatient de la première neige, car je sais que ses raquettes attendent déjà sur le bord de la porte!