Avez-vous déjà eu un torticolis?

Le 30 décembre au matin, je me réveille dans un lit vraiment douillet de ma chambre d’hôtel, et à ma grande surprise, je suis incapable de tourner ni de bouger la tête! Je me suis littéralement roulée sur moi-même jusqu’au bord du lit pour m’en extorquer. Hé oui, j’avais mon premier torticolis à vie. Entre vous et moi, ce n’est pas une expérience qui me manquait jusqu’à ce jour, car ça surprend, ça fait mal et ça gâche la fin des vacances!

Qu’est-ce qu’un torticolis au juste?

Bien qu’étant thérapeute en réadaptation physique de formation, j’ai rarement vu de cas de torticolis en phase aiguë. J’ai donc fait ma petite recherche sur le sujet et j’ai découvert que le mot torticolis signifie ‘’cou bloqué’’. C’est habituellement des spasmes des muscles sterno-cléido-mastoïdiens, et parfois des trapèzes, qui limitent sérieusement les mouvements du cou et les rendent douloureux. La douleur apparaît habituellement le matin, au réveil, et se résorbe en quelques jours si tout va bien.

Les causes le plus probables d’un torticolis sont :

  • Mauvaise posture (au travail, devant la télévision, cellulaire, etc.)Text neck
  • Mauvaise position de sommeil ou oreiller mal adapté
  • Blessure sportive (chute en ski ou en vélo)
  • Choc ou arrêt brusque en auto (coup de lapin)
  • Arthrose cervicale
  • Stress
  • Avoir pris froid au cou et aux épaules

De mon côté, je crois que c’est un ensemble de facteurs qui en sont la cause. Le froid intense du temps de Fêtes n’a sûrement pas aidé, dormir dans un lit autre que le mien, des activités qui sollicitent les muscles du cou (escalade) et du stress accumulé. La bonne nouvelle, c’est que je savais quoi faire et quoi ne pas faire.

Quoi faire?

La règle numéro un : le REPOS. Donnez une pause à votre cou, à vos épaules et à vos muscles. C’est le temps de s’allonger dans son lit ou d’appuyer sa tête sur une causeuse inclinée tout appliquant de la chaleur (et en profiter pour regarder sa télésérie préférée en rafale, sans aucune culpabilité).

  • Repos
  • Application de chaleur (sac magique, bouillotte, sèche-cheveux, bain chaud)sac magique cou
  • Massage doux des muscles du cou et des épaules
  • Couvrir son cou (foulard, col roulé)
  • Analgésiques et relaxant musculaires (si trop douloureux et si le sommeil est perturbé)
  • Boire des tisanes relaxantes et pratiquer la relaxation
  • Collet cervical (en dernier recours ou seulement lors de vos déplacements)
  • Des étirements doux, dans les mouvements non-douloureux une fois la zone réchauffée

J’étais bien équipée pour faire face à ce problème. La première journée, je me suis reposée (avec mon chat bien collé sur moi) et avec un sac de gel chaud sur le cou. Le soir, j’ai appliqué un T.E.N.S (neurostimulation électrique transcutanée) sur les muscles du cou à raison de deux séances de 30 minutes. Au couché, j’ai mis une ‘’patch’’ chauffante autocollante, car je savais que celle-ci conserverait la chaleur sur mon cou durant 8 heures environ. Au levé, mon cou était déjà beaucoup moins endolori. C’est à ce moment que j’ai fait des étirements doux, dans les mouvements qui étaient non-douloureux pour moi. En 24h, je peux dire que mes symptômes avaient déjà diminués de 50%.

Quoi ne pas faire?

  • Appliquer du froid (le cou fige instantanément)
  • Essayer de bouger le cou dans les positions et les mouvements douloureux (ne testez pas votre cou)
  • Soulevez des charges lourdes avec les bras (le ménage peut attendre)
  • Conduire (pour votre sécurité et celle des autres)

La prévention dans tout ça

Maintenant, il faut savoir pourquoi cela nous est arrivé. Si c’est la seule et unique fois, bon ça va. La malchance arrive à tout le monde. Mais, si vous avez des torticolis à répétition, il faut y voir et vérifier quelques-unes de vos habitudes ou en intégrer de nouvelles.

  • Vérifier sa position de sommeil
  • Évaluer le temps passé devant un ordinateur, une tablette numérique ou un cellulaire, ainsi que sa position
  • Éliminer ou apprendre à mieux gérer son stress
  • Faire des exercices d’étirement et de tonification des muscles du cou et des épaules
  • Intégrer des exercices appelés ELDOA, surtout si vous souffrez d’arthrose, d’hernies discales cervicales ou si vous pratiquez des activités avec impacts
  • Investissez dans un bon oreiller
  • Offrez-vous des beaux foulards colorés que vous aimerez porter
  • Recevez un massage (la St-Valentin s’en vient…)

Je vous promets d’appliquer ces principes à la lettre, car je souhaite que ce premier torticolis soit le dernier!